Les martyrs sont-ils des grosses feignasses ?

Les martyrs sont-ils des grosses feignasses ?

par -
0 1051
Terroriste d'Al-Qaida avec du caca

Les terroristes ont donné aux auteurs de Charlie Hebdo le plus haut promontoire possible pour nous chier sur la gueule. Ce qu’ils ont toujours fait et que l’on adorait. C’est cette merde noire qui nous sautait à la gueule tous les mercredis, c’est elle qui faisait se bidonner les feignasses. En arrivant au kiosque, on se mettait la main sur la bouche pour étouffer nos rires et on rougissait de bonheur on voyant Chirac chier par terre. Et puis si on était assez malin on pouvait voir les sentiments de dépit, de dégoût et de colère se dégager de la spirale d’un bel étron. Regardez comment six petits traits le font briller comme s’il venait juste de naître, à peine entamer par les mouches, encore tout chaud ! Après on déchiffrait les étranges caractères qui entouraient ces icônes diaboliques, on se rendait alors compte que les messages allaient encore plus loin. Ils nous disaient « tu t’es bien marré ? bon bein maintenant réfléchis un peu à ce qui se passe dans le monde, dans ton pays, à coté de chez toi ».

Terroriste, un métier de feignant
« Terroriste, un métier de feignant » …même Charlie Hebdo le dit

Malheureusement, la giclée hebdomadaire éclaboussait les visages mais ne pénétrait pas les pores. Tout le monde pensait qu’il était acquis que chacun prenne sa part de petits griffonnages scatologiques en fermant sa gueule. Des fois il y avait des procès, mais tout le monde s’en foutait, c’était bien normal, ils l’avaient bien cherché, hein !? Ces cons là ! Ce qui est marrant c’est que ceux qui prenaient très sérieusement les boutades de gamins de Charlie Hebdo, ne prenaient pas du tout au sérieux les menaces de morts qui les visaient. Haha. Ça devait être tordant de recevoir des lettres avec des photos de soi prises dans la rue. Ils devaient se taper le cul par terre quand ils voyaient un mec casqué arriver vers eux avec une allure menaçante. Et ces mails listant les noms des membres de leur famille avec leur adresse, quelle poillade !

Peur ?

Mais non, jamais ils n’ont eu peur. Comment ces branleurs, ces barbouilleurs, ces fouteurs de merde pouvaient-ils avoir le temps de trembler alors que chaque semaine le trait de leurs dessins devait rester droit. Comment ?!

Là il faut faire des conjectures. Il faut faire fonctionner son imagination. Ce que je vais tenter d’expliquer est très dur à appréhender pour une feignasse de base, mais faisons tous un effort et peut-être que l’on s’extraira des mièvreries habituelles. Voici ma théorie… et ce n’est qu’une théorie.

Les mecs ont leur tête mise à prix. Cela veut dire que les grosses huiles terroristes, islamistes, pongistes, pleines de kystes ont probablement vu les caricatures. Ces dernières surveillent donc les nouveaux gribouillages qui pourraient faire saigner leur petit cœur sensible. C’est donc qu’ils lisent Charlie ! Voir même qu’ils sont abonnés ! En sachant cela, tous les dessinateurs du journal se sont dit :

_ Si on continue il y a une chance, une chance infime, pour que le big boss des extrémistes tombe un jour sur un dessin et qu’il se marre jusqu’à avoir une épiphanie. Il pourrait alors réunir ses lieutenants, faire tourner le gag et quand tout le monde aurait rit jusqu’aux larmes, ils se regarderaient un peu gênés. Après un instant de silence, quelques toux retenues, le terroriste en chef prendrait la parole et dirait : « C’est fini. C’est con à dire mais là j’ai plus envie. Je pense que c’est pareil pour vous ? » Puis acquiesçant, ils se barreraient. Chacun de leur côté.

_ Dis donc, t’as pas un peu fini avec tes conneries? Allez, remets toi au boulot, on a un journal à sortir.

Alors oui. Oui les martyrs sont des grosses feignasses parce qu’ils nous laissent seuls pour gérer le beau merdier qui suit leur départ. Ils nous laissent seuls pour décider si tout ce bordel c’est ce qu’ils auraient voulu, ce qu’il faudrait que l’on fasse, ce que l’on souhaiterait faire. Ils nous laissent devant la télé, au proie à des informations sans filtre, sans analyse. Ils nous laissent avec les politiques. Ils nous laissent entre cons.

Allahu Akboyz en tournée en France

Mais est-ce que c’est pas la moindre des choses ? Est-ce que c’est pas bien fait pour ta gueule ? Par ce que si tu avais pris la peine de l’acheter un peu plus souvent ce putain de canard tu saurais exactement quoi foutre ! Tu leur dirais merde à tous. Merde à vos minutes de silence ! Merde aux politiques qui vont se balader main dans la main alors qu’il n’y en a pas un qui peut saquer l’autre ! Merde aux musulmans ! Merde aux juifs ! Merde aux cathos ! Merde aux athées ! Et merde à ta douleur et ta peine hypocrites qui camouflent à peine ta parano de gros feignant égoïste ! Merde !

Je vais faire comme j’ai toujours fait à chaque fois que j’achetais Charlie Hebdo (non ce n’était pas tous les mercredis ! Non ce n’était pas tous les mois ! C’était à chaque fois qu’ils arrivaient à me faire oublier que je n’étais qu’une grosse feignasse). Je le lirai aux chiottes. Je ne pense pas que je me mette à chialer… je les connaissais pas ces mecs après tout. Mais si, en me disant que je ne verrai plus jamais la trogne dégoutante d’un des petits bonhommes de Charb, je fais ma gonzesse, alors au moins il n’y aura personne pour me voir. Comme tout bon fouteur de merde, je préfère qu’on me choppe en plein démoulage de cake plutôt qu’en train de pleurer.

P.S. : le prochain que je choppe avec un pin’s « Je suis Charlie » et qui n’a pas sa carte d’abonné, que ce soit George Clooney ou Olivier Minne, je lui chie à la gueule en guise de quatrième de couv’.

Je suis feignant